Un bon Community Manager, c’est quoi ?

Aujourd’hui, de nombreuses start-up se sont lancées dans le marketing digital et pour cause, c’est un secteur phare qui répond aux besoins d’un marché toujours plus numérisé. Malgré des formations proposées de toute part, il n’est pas évident de connaître tous les rouages c’est pourquoi, le rôle du Community Manager est alors essentiel.

On pourrait croire que son rôle est simple, mais est-ce vraiment le cas ? Lorsqu’il faut s’occuper d’une communauté, il est nécessaire de prendre en compte les avis de l’audience. Cela dit, lorsque les internautes manquent d’élégance et de calme, il doit savoir faire preuve de partialité et de professionnalisme. À moins d’avoir le monopole des bonnes idées, d’être naturellement polyvalent et curieux, ce métier ne doit pas être pris à la légère. Un Community Manager demande aujourd’hui d’avoir de réelles compétences et savoir-faire.

Qu’est-ce qu’un Community Manager et quels sont les atouts requis ?

Le Community Manager a un rôle primordial dans une entreprise, il doit savoir être créatif et novateur notamment sur les réseaux sociaux car il s’occupe de l’animation et du divertissement d’une communauté.

Le Community Manager est aussi un modérateur. Il doit donc faire preuve de sang-froid, de diplomatie et de sens de conciliation, pour réagir aux interventions parfois musclées ou colériques des membres de la communauté.

L’utilisation de différents canaux de communication numérique lui permet de montrer sa présence à travers différents médias. Concrètement, il est le gestionnaire de communauté. Il est chargé de créer du contenu, faire de la veille concurrentielle, s’assurer de l’engagement de la communauté

On demande à un CM d’être polyvalent. En effet, les missions qui lui sont confiées peuvent être variées et de différentes natures. Il doit, de ce fait, monter en compétences et avoir une bonne capacité d’adaptation.

La polyvalence n’est rien sans une bonne curiosité. Cela va sans dire que la curiosité est la source de toute passion. Sans l’envie d’apprendre et de progresser, il devient difficile de devenir un bon CM, sans compter les responsabilités dont il doit faire face.

Faire preuve de crédibilité ; une bonne maîtrise de sa langue primaire est nécessaire pour tout bon CM qui se respecte. Sans quoi, elle entachera aussi celle de son employeur. Il se doit donc d’être irréprochable dans son écriture.

Une bonne organisation est requise au vu des nombreuses tâches diverses et variées qu’il doit traiter. Sans cela, il sera difficile de tenir un rétroplanning.

 

L’importance de l’apprentissage des outils pour un CM en devenir

Un bon Community Manager doit être touche-à-tout. Pour cela, il doit acquérir une artillerie lourde de compétences pour effectuer ses tâches.

Il commencera donc par la gestion des KPI**(Key Performance Indicators). Il est primordial pour un CM de comprendre les données chiffrées et les statistiques de son site internet et des réseaux sociaux qu’il utilise. En faisant attention aux indicateurs, il peut mieux analyser le comportement des consommateurs face aux actions qu’il aura effectuées. (Exemple d’indicateurs : Nombre de likes, de partage, de commentaires, nombre de cliques, temps de visite sur site internet…)

Comme indiqué plus haut, afin d’accomplir au mieux ses missions, le CM doit apprendre l’utilisation de plusieurs outils ; on peut parler ici de la suite Adobe (Photoshop, InDesign, After Effect, Premiere pro/rush…) pour la création de contenu, Agorapulse ou Hootsuite pour la planification de publication sur les réseaux sociaux ou encore Google Analytics pour l’analyse de l’activité de son site internet.

Pour être un bon CM, il faut savoir utiliser les bons mots-clés. En publiant du contenu optimisé SEO (Search Engine Optimization), il peut réussir à référencer son site internet et le mettre en haut de liste de recherche. L’utilisation d’un site internet tel que SEMrush peut aider au bon référencement grâce aux nombreux mots-clés proposés.

 

Savoir se démarquer en tant que CM

Il est bien de savoir s’engager auprès de sa communauté sur les réseaux sociaux et de montrer sa présence, mais ce qui permet de se différencier des nombreux autres CM reste la créativité et la réactivité.

Réussir à réagir rapidement face aux effets d’un bad buzz est un point fort, cette dernière visant souvent à nuire à l’image de son entreprise ainsi que son employeur.

Adopter une stratégie de publication logique est également le signe d’une bonne organisation, ce qui prouve la bonne gestion.

En ajoutant à cela des compétences en copywriting (bonne rédaction, connaissance de la langue française), on est sûr de devenir un Community Manager de qualité.

 

La filière Marketing & Communication chez Ynov

Avez-vous le sens des responsabilités ? Aimez-vous interagir avec le monde qui vous entoure ? L’esprit créatif fait partie intégrante de votre personnalité ? Alors lBachelor Marketing & communication – Communication & Création de contenus est fait pour vous. Nos étudiants apprennent à travers différents projets, les outils nécessaires à l’analyse des réseaux sociaux et à la gestion d’une communauté. Les médias n’auront plus de secret pour vous. Avec cette formation, que diriez-vous de poursuivre sur un Mastère ?

**Le KPI est un élément chiffré qui doit être déterminé avant le lancement d’une action, afin d’en évaluer les retombées et de déterminer le ROI (return on investment ou retour sur investissement)

 

Rédigé par Rodney Mehou-Loko