Quelle perception de la formation et du numérique ?

perception et formation numerique

Aujourd’hui, zoom sur deux études très intéressantes liées aux mondes de la formation et du numérique. La première interroge la perception des français sur la formation professionnelle, et la seconde explore le rapport des français au numérique. Riche en apprentissages !

Formation professionnelle : quelle vision pour les français ?

 

Harris Interactive, en partenariat avec le CNAM, a réalisé une enquête sur plus de 2000 français, avec pour objectif de capter leur vision de la formation. À l’origine de l’étude, la loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018, qui a soulevé un certain nombre de questions.

Globalement, il semble que la formation professionnelle bénéficie d’une bonne image. Elle est, assez naturellement, associée aux notions d’apprentissage, d’évolution professionnelle ou encore à l’acquisition de compétences nouvelles. De plus, la terminologie de formation renvoie, selon 48% des sondés, à l’univers de l’entreprise, et donc à la dimension professionnelle.

Par ailleurs, 93% des français interrogés jugent important de suivre au moins une formation dans le cadre de sa carrière professionnelle. Mais quelle est son utilité ?

  • 89% considèrent qu’elle permet d’évoluer et de progresser
  • 88% la jugent comme une façon de se reconvertir
  • 86% l’estiment comme un moyen de s’accomplir sur le plan personnel
  • 72% la voient comme une façon d’augmenter son salaire

Concernant la confiance que les français semblent accorder aux organismes de formation, les résultats sont moindres, mais restent tout de même positifs. En effet, ils accordent leur confiance à :

  • 76% aux organismes de formation publics ou privés
  • 72% aux grandes écoles
  • 69% aux universités.
infographie-formation-centre-inffo

Le numérique perçu comme essentiel au sein d’une formation

 

Une autre étude, menée par Randstad, nous montre le rapport qu’entretiennent les français avec le numérique. Et parmi les résultats de celle-ci, l’un des plus probants est que 2/3 d’entre eux auraient fait le choix de s’orienter vers le numérique s’ils avaient 18 ans de nouveau.

Le numérique semble être devenu une voie indispensable dans une formation. De plus, parmi les sondés, 69% se considèrent capables de faire face à la digitalisation du travail, malgré la crainte, à 29% que leur emploi soit automatisé dans les 10 années à venir.

Ces sentiments à l’égard de la formation et du digital coïncident avec les projections liées à la création d’emplois, notamment dans le secteur des sciences, de la technologie ou de l’ingénierie. Le marché du travail est, en effet, largement favorable aux métiers du numérique, qui sont de plus en plus attractifs auprès des plus jeunes.

etude-randstad

Se former aux métiers du digital

 

Paris Ynov Campus prépare, chaque année, plusieurs centaines d’étudiants aux métiers du numérique parmi 5 filières d’avenir :

L’employabilité des métiers du numérique n’est plus à prouver. La transformation digitale a depuis maintenant plusieurs année engendré une mutation des métiers et des besoins, créant de véritables opportunités pour les étudiants formés aux compétences du web.

Le numérique compte parmi les secteurs qui recrutent le plus en France, tant du côté des entreprises ancrées dans l’univers du web que du côté des organisations plus traditionnelles qui vivent la transformation digitale. Internet a bouleversé les pratiques des consommateurs et les entreprises ont dû s’adapter à l’émergence massive des smartphones, du e-commerce ou encore des réseaux sociaux. Les parcours d’achat se sont donc modifiés et de nouveaux besoins ont vu le jour. Pour s’assurer d’y répondre, de nouveaux métiers se sont créés et développés.

Afin d’assurer une formation le plus en phase avec la réalité du marché, nous mettons en place des programmes d’alternance dans l’ensemble de nos filières. Ainsi, nous permettons à chaque étudiant de développer une expérience professionnelle probante tout en lui assurant un gain de maturité. Par ailleurs, il faut savoir que l’ensemble de nos Mastères sont des titres RNCP de niveau I, reconnu par l’État.

Plus d’articles

Événement Kapla géant sur le campus !

Orientation post-bac

L’édito de la directrice

Chatbot : définition et utilisation

Quel métier est fait pour moi ?

5 façons d’optimiser son profil LinkedIn