MOTION CAPTURE

MOTION CAPTURE

La motion capture est une technique d’animation que l’on retrouve le plus souvent dans les dessins animés ou dans le cinéma d’animation. Mais il semble pourtant qu’un nouveau souffle dans le monde de l’audiovisuel fasse de la motion capture la nouvelle technique à succès. Mais qu’est-ce que c’est au juste, et comment l’utilise-t-on ?

QU’EST-CE QUE LA MOTION CAPTURE ?

 

Si l’on vous parle de James Cameron ou de Andy Serkis, on se comprend ? Le premier est le réalisateur de Titanic et Avatar (entre autres), et le second celui qui donne vie aux singes de la saga La planète des signes. Ce qu’ils ont en commun : l’utilisation de la technologie de la motion capture. Grâce à elle, les réalisateurs peuvent donner vie aux mouvements et aux émotions de leurs personnages de synthèse.

Concrètement, la motion capture va « capter » les mouvements dans l’espace à partir d’un acteur bien réel, pour ensuite les retranscrire sur un modèle virtuel en 3D. Ce modèle peut autant prendre les traits d’un humain que d’un animal, comme les chimpanzés dans le film La planète des singes justement, ou les Na’vi d’Avatar. On l’utilise de plus en plus dans les films à volonté réaliste, afin d’accentuer l’effet de réel et accompagner les Modélisateurs 3D dans leurs animations.

Il faut savoir que la motion capture était historiquement utilisée dans les années 70, à des fins de recherche scientifique. Les premières réalisations étaient celles d’un cheval au galop projeté sur un écran, qui ont servi à étudier les mouvements des hommes, contribuant à des avancées dans le domaine de la santé et de l’anatomie.

La motion capture est donc une technique utilisée dans le secteur de l’animation sous toutes ses formes : école d’animation 3D, dessin animé, école de jeux vidéo. Par exemple, le studio Naughty Dog utilise la motion capture pour animer les scènes de cinématique dans des jeux très réalistes comme la saga Uncharted. Le domaine des jeux vidéo et celui de l’animation 3D ont donc fortement contribué à démocratiser cette technologie, et à la populariser.

motion capture

LES SECTEURS D’UTILISATION DE LA MOTION CAPTURE

 

Le cinéma

On a déjà évoqué le cinéma précédemment. Parmi d’autres films connus qui utilisent la motion capture, on peut citer Ted et son ours en peluche, ou encore la trilogie du Seigneur des Anneaux avec Gollum, animé là encore par Andy Serkis. En utilisant la motion capture, les réalisateurs se sont rapprochés au plus près de la réalité avec les déplacements de Gollum, notamment en lui attribuant une démarche bien particulière en marchant à 4 pattes. Il faut savoir que le procédé de motion capture est apprécié dans le milieu du cinéma car il est relativement rapide. Le traitement des données enregistrées peut se faire en moins d’une journée.

Les jeux vidéo

On le voit chaque année avec l’évolution de la qualité des jeux vidéo, les personnages deviennent de plus en plus réalistes, avec des expressions très détaillées et travaillées. De nombreux jeux sont mis en avant grâce à la qualité de leur cinématique, on pense notamment à GTA (Grand Theft Auto) ou Uncharted comme mentionné précédemment. On peut également citer le personnage de Kevin Spacey dans le jeu Call of Duty, qui est particulièrement ressemblant au véritable acteur.

COMMENT FAIRE DE LA MOTION CAPTURE ? 

 

La motion capture se base sur un système de données, où les mouvements qui sont captés vont être transformés en animation. Ainsi, les mouvements attribués au sujet virtuel vont retrouver la fluidité et l’aspect réel de l’acteur qui les joue initialement. D’un point de vue technique, on peut diviser en 5 étapes la captation du mouvement :

  • Préparation du studio
  • Calibration de la zone de capture
  • Captation des mouvements
  • Nettoyage des données
  • Traitement des données

À l’origine, la motion capture, dans les années 80, fonctionnait avec des capteurs attachés à un exosquelette porté par un humain. De nos jours, la méthode la plus connue est celle utilisant des traceurs optiques, notamment des LED ou autres marqueurs réfléchissants. Des détecteurs enregistrent la position des marqueurs en 2D, puis un logiciel combine l’ensemble des données pour déterminer les positions des marqueurs dans l’espace et leur trajectoire.

À la motion capture, l’on peut ajouter d’autres techniques pour pousser le réalisme encore plus loin. Notamment la performance capture, qui va se concentrer, par exemple, sur les expressions du visage et ainsi accroître les émotions données aux personnages animés. On place ici les marqueurs directement sur le visage de l’acteur pour capter le mouvement de sa bouche, ses joues, son nez, etc.

Pour les plus passionnés par le sujet, il existe différentes méthodes techniques qui valent le coup de s’y intéresser.

  • Capture optique : on place les capteurs sur des zones stratégiques de l’acteur, c’est la méthode la plus utilisée.
  • Capture gyroscopique : les capteurs sont remplacés par des capteurs gyroscopique et inertiel qui permettent de capter en temps réel l’angle et la position du corps.
  • Capture mécanique : très précise, cette méthode se base sur un exosquelette construit autour de ce qu’il faut capter
  • Capture magnétique : on mesure le champ magnétique de basse fréquence des capteurs
faire motion capture
comment faire motion capture

Nos formations en motion capture

COMMENT SE FORMER À LA MOTION CAPTURE ?

 

Ynov Paris assure, au sein de son école d’animation 3D et de jeux vidéo, des formations qualifiantes qui assurent l’apprentissage de nombreuses compétences du domaine, dont la motion capture.

Les étudiants passionnés par le monde de l’animation peuvent nous rejoindre quel que soit leur niveau d’études. Pour les lycéens ayant le bac, nous proposons un Bachelor animation 3D et jeux vidéo en trois ans qui débouche sur l’obtention d’un diplôme d’école reconnu par les professionnels du secteur.

Pour celles et ceux qui veulent continuer leurs études vers un bac +5, nous proposons deux Mastères, reconnus par l’État et inscrits au RNCP, qui permettent de se spécialiser : le Mastère Effets Spéciaux VFX et le Mastère Jeux vidéo.

Le programme du Bachelor Animation 3D

métiers audiovisuel

Pré-production

  • Scénario et Storyboard
  • Modeling 3D
  • Character design
  • Dessin Concept Décor
  • Dessin Anatomie
  • Modelage et sculpture
  • Dessin Concept Décor
  • Storyboard et Previs
  • Séminaire écriture

Production

  • Rig et Skin
  • Animation

Post-production

  • Surfacing
  • Rendu – initiation compositing
  • Rendu sur Arnold

Expérience professionnelle

Mises en situation professionnelle

  • Projet final
  • YDAYS
  • Expérience professionnelle
  • Challenge 48H

Compétences transverses

  • Game design
  • Game art
  • Motion capture
  • MBTI
  • Rapport d’activité

Le programme du Mastère Effets Spéciaux

mastere effets spéciaux paris

Séminaires

  • L’environnement des effets spéciaux dans l’animation, le jeu vidéo et le cinéma
  • Les composantes des effets spéciaux (fond vert, intégration, effacement, personnage 3D)
  • Le tournage fond vert et ses particularités, tracking et key intégration
  • Le marché des effets spéciaux
  • Les fluides et particules
  • Shading, Lighting et rotoscopie
  • Moteurs de rendus temps réel
  • Motion Capture

Modélisation

  • Personnages 3D, animaux, véhicules et environnements
  • Logiciels MAYA et 3DS Max

Les fluides et particules

  • Création d’objets et de personnages 3D création de fluides diverses (eau, sang, lave …)
  • Texturing, Shading et Lighting
  • Logiciels Substance, Zbrush, Nuke

Trucages et Intégration 3D

  • Logiciels After Effect, Nuke
  • Le compositing rendu temps réel : Unity et Unreal
  • Les simulations de foules et les mouvements

Les projets VFX

  • 2 projets de court métrage avec effets spéciaux soit tourné en live soit en animation 3D en intégrant différentes composantes d’effets spéciaux au choix – en équipe
  • Stage

Le programme du Mastère Jeux Vidéo

ecole game design paris

Programmation de Jeux Vidéo

  • Mathématiques
  • Programmation en C++
  • Programmation graphique 3D
  • Intégration d’assets 3D (script, audio, modèle 3D…)
  • Programmation d’animation 3D
  • Développement multiplateformes (web, mobile, console)
  • Réalité virtuelle et réalité augmentée
  • Programmation d’un moteur de rendu (UNITY et UNREAL)
  • Documents techniques et maths
  • Simulations sur les fluides 3D
  • Préparation au projet de fin d’études

Game Design

  • Narration et conception
  • La conception sonore dans le jeu
  • Personnages et environnements décors
  • Gameplay et level design
  • Les moteurs de rendu
  • Le différentiel narratif
  • L’interactivité dans la VR
  • Les plateformes et les outils VR et AR

Pratique

  • Film ou jeu vidéo de fin d’études :
    • Pré-production
    • Production
    • Post-production
  • Démoreel
  • Teaser / Trailer
  • Stage

Création Graphique

  • Infographie 3D et animation
  • Modélisation
  • Texturing, lighting et shading
  • Intégration VFX
  • Les moteurs de rendu

Les Points Forts

  • Séminaires
  • Master Classes
  • Workshops
  • Game Jams
  • Soutenances devant les professionnels du secteur