Les films muets reviendront-ils à la mode ?

Le cinéma muet est défini par l’absence de dialogue à l’aide de support tel que les disques ou pellicule et par l’absence de musique et d’ambiances sonores. On peut appeler cela « Silent Films ». Le titre du premier est « La sortie de l’usine lumière à Lyon » et a été conçu en 1895 par Louis Lumière.

Avec l’apparition des nouvelles techniques de montage, de mouvement de caméra, de plan, des sons et effets spéciaux, est-ce qu’on pourrait imaginer une remontée en force des films muets dans le monde d’aujourd’hui ?

_____________________________________________________

L’histoire des films muets

Il était une fois, le 28 décembre 1895, la naissance du cinéma. On doit cette invention aux frères Lumière : Auguste et Louis Lumières. Et c’est grâce à Thomas Edison avec son invention le Kinétoscope en 1891 que le premier film muet a pu voir le jour.

Les premiers films ne pouvaient excéder plus de 50 secondes de projection, soit la longueur d’une bobine, mais c’est en mettant plusieurs bout-à-bout que la cinématographie a su se développer et se diversifier. Les films inventifs ont fait leur apparition grâce à Georges Meliès, un réalisateur français, qui eut l’idée de rajouter des trucages et des scénarios plus travaillés. Les films d’art, quant à eux, ont pour objectif de toucher un public exigeant en France en faisant la reconstitution de pièce de théâtre ou d’opéra dans un format cinématographique. Les films conçus avec l’opéra auront pour nom, les films musicaux.

Les tendances filmographiques

Pendant cette période, les Russes inventent un langage cinématographique jouant sur le cadrage, les mouvements de caméra, les surimpressions et le montage. En Allemagne, l’expressionisme fait également surface dans les films. En France, on cherche à faire de la réinvention de langage en faisant usage de la littérature, de peinture ou encore d’architecture. Aux États-Unis, ils cherchent à créer une recette comique grâce aux spectacles burlesques très apprécier d’un public populaire et en concevant des personnages populaires.

Le monde cinématographique a connu une amélioration à partir des années 20 avec de la sortie du premier film parlant « Le chanteur de jazz » réalisé par Alan Crosland en 1927 qui annoncera le bouquet final et la disparition des films muets.

On peut cependant noter une tendance provisoire du cinéma muet avec l’apparition du film américain « The Artist » en 2011 avec Jean Dujardin en vedette.

Alors, est-ce que les films muets peuvent revenir ?

Il est encore aujourd’hui difficile d’être sûr de rendre le cinéma muet populaire. La filière Audiovisuel permet de découvrir le monde du cinéma avec les différentes méthodes audiovisuelles qui peuvent être apportés.

Si vous êtes nostalgique de la période du muet et que vous appréciez les acteurs tels que Charlie Chaplin, Max Linder ou encore Douglas Fairbanks, peut-être seriez-vous la personne qui rendra les films muets populaires !

Intéressé(e) par l’audiovisuel ? Déposez votre candidature ici !

 

Rédigé par Rodney Mehou-Loko