fbpx

Les femmes dans le monde du numérique

Aujourd’hui le secteur du numérique est l’un des plus porteurs dans le monde. Une tendance qui est loin de disparaitre à l’image de l’évolution d’internet, des mobiles, des réseaux sociaux et de la technologie en général. En plus d’être innovants, les métiers du digital ne se ressemblent pas et de nouveaux métiers ne cessent de faire leur apparition.

Choisir de travailler dans le numérique aujourd’hui revient à opter pour un secteur très porteur. Il touche tous les types d’activités, recrute en permanence et offre des salaires qui peuvent être très intéressants. Aussi, de nombreuses écoles du numérique voient le jour et de plus en plus de jeunes sont tentés de suivre des formations liées au digital.

Cependant, si le monde du numérique est en pleine expansion, l’absence de la gent féminine se fait remarquer et l’écart creusé entre les hommes et les femmes dans le domaine ne fait qu’augmenter.

Ce n’est pas un secret, les femmes ne se bousculent pas dans ce secteur. Selon le rapport 2017 de la Startup Genome, seulement 10 % des fondateurs de start-up à Paris sont des femmes, elles ne représentent que 28% des effectifs contre 46,8 % tous secteurs d’activité confondus. Le fossé se creuse encore lorsque l’on parle des profils les plus techniques.

Ainsi, 20 % des ingénieurs et cadres d’étude en Recherche et Développement sont des femmes et seulement 16% des techniciens d’étude et de développement.

Comment se fait-il que si peu de femmes sont présentes dans ces domaines incontournables aujourd’hui ?

 

Il existe toujours cette croyance qui veut que certains métiers soient faits pour les hommes. Le numérique en fait partie. Les préjugés sur le monde de demain véhiculés par des images d’hommes aux commandes des grandes entreprises de technologie peuvent freiner les femmes. Elon Musk, Bill Gates, Steve Jobs ou encore Mark Zuckerberg et autres grandes figures du milieu sont souvent masculines.

Toujours bien présente dans les mentalités, l’image du geek, qui code des programmes complexes seul dans sa chambre est aussi une des raisons de l’absence des femmes qui n’arrivent pas à s’identifier à ce profil peu flatteur…

Cependant, avec la digitalisation de la société, de nombreux métiers se créent et les formations se développent. D’ailleurs, 85% des métiers de 2030 n’existe pas encore.

Les femmes peuvent aussi être tout simplement freiner par l’idée d’exercer dans un milieu qui est majoritairement masculin.

Alors comment attirer les femmes dans le numérique ?

 

Même si la tendance parait difficile à inverser, davantage de moyens sont mis en œuvre pour tenter d’attirer les femmes dans le numérique.

De plus en plus de groupes se forment dans le but de mettre en avant les femmes du digital.

Comme par exemple « Femmes@numériques », lancée en juin 2019 qui a pour objectif de promouvoir les femmes dans le digital et de montrer leur nécessité. Dirigé par six associations et avec l’engagement de 42 entreprises, le collectif émet des actions sur tout le territoire français.

Aussi, il existe la Journée de la Femme Digitale (JFD) qui rassemble les femmes actives du domaine du numérique chaque année en France et en Afrique, qui permet d’encourager les femmes à entreprendre dans le monde du digital.

L’ère du numérique a également vu naître des écoles spécialisées dans les nouveaux métiers du digital : développement web, UX/UI design, data analyst, webmarketing, autant de métiers qui attirent les futures diplômées.

Des bourses et prix spéciaux ont été créés pour soutenir l’entreprenariat féminin dans les écoles, comme le prix Les Margaret décerné lors de la JFD pour récompenser « la créativité, l’innovation et l’audace des femmes digitales ».

De nombreuses initiatives qui, nous l’espérons, changeront les mentalités sur les prochaines années.

Se former aux métiers du numérique

 

Si vous êtes passionné par l’univers du numérique, vous pouvez intégrer une de nos formations.