L’art numérique surpasse-t-il l’art traditionnel ?

Qu’est-ce que l’art ? L’art regroupe les œuvres humaines destinées à toucher les sens et les émotions du public. Il en existe 7 : architecture, sculpture, vidéo, dessin, littérature, musique et la danse.

L’art est depuis l’apparition de l’Homme, la première forme de communication dans le monde.  

À l’époque, la conception de dessin se faisait par des procédés relativement simples ; les hommes préhistoriques se servaient de leurs mains et de poudre de minerai mélangé à de l’eau ou de morceaux de charbon de bois, de pinceaux en poils d’animaux ou encore de tampons d’herbe pour dessiner sur les parois des grottes. Ce type d’art aura pour nom “L’art pariétal”. 

Au fil des siècles, de nouveaux outils de création ont vu le jour s’ajoutant à l’art traditionnel.  

D’un point de vue historique, l’art traditionnel apporte une valeur sentimentale plus forte que l’art numérique. À l’inverse, l’art numérique apporte de la nouveauté et de la facilité lors de la création d’une œuvre. 

Ce qui nous amène à nous demander : L’art numérique surpasse-t-il l’art traditionnel ? 

Qu’est-ce que l’art numérique ?

L’art numérique a fait son apparition au début des années 1980. Elle se basait sur des calculs de l’ordinateur et sur le développement d’interfaces électroniques. Ces deux éléments permettent notamment une interactivité créative entre le sujet humain et l’intelligence logicielle.

L’art numérique a évolué avec le temps. La science et la technologie nous permettent à l’heure actuelle d’exprimer l’art à travers différents appareils et logiciels.

Elle ne se résume pas simplement aux images créées sur logiciel. Elle peut être contournée de différentes manières ; vidéographie, photographie ou encore le cyberart…

By Sam Clover

Les NFT dans le monde de l’art

Les NFT sont des jetons numériques uniques en leur genre impossibles à dupliquer dans leur entièreté. Ils fonctionnent sur le même principe de la cryptomonnaie, soit basée sur une blockchain. Les NFT sont des œuvres d’art numériques stockées sur ces chaînes qui peuvent être achetées, vendues pour des sommes loin d’être modiques. C’est un objet numérique, qui peut être une œuvre d’art mais aussi une vidéo, ou un GIF et qui se vend sur internet via des transactions permettant un commerce très lucratif.

Un NFT est comme une photographie : il peut être dupliqué à l’infini, mais seule une photo identifiée et marquée par son photographe sera considérée comme authentique. Pour les artistes à l’origine d’œuvres numériques, qu’il s’agisse d’art visuel ou de musique, il suffit alors de mettre une certaine somme d’argent en cryptomonnaie pour transformer leur fichier en NFT unique, mais devient surtout détenteur d’une valeur tangible.

L’apparition de l’art numérique, des traditions qui se perdent ?

Avec l’apparition de l’art numérique, de nouvelles habitudes prennent place. Prenons pour exemple le dessin. Les peintres et les dessinateurs prenaient jusqu’alors le matériel dédié à la création de leurs œuvres ; le fusain souvent utilisé en apprentissage, le crayon graphite (ou simplement appelé “crayon à papier”), le pastel pour la réalisation de dessin réaliste, la pierre noire utilisée lors de la Renaissance pour la conception des plus grands tableaux…

Aujourd’hui, on pourrait croire que l’authenticité d’une œuvre est remplacée par l’aspect synthétique que confèrent les logiciels de dessins tels que Procreate, Photoshop, Illustrator, Krita, Artweaver

Il va s’en dire qu’il est plus différent de dessiner à l’aide d’un stylet et d’une tablette. N’importe qui est susceptible de commettre des erreurs en dessinant. L’avantage du dessin numérique est la possibilité de se corriger facilement à l’aide de la touche “annuler”.

Le dessin numérique, contrairement au dessin traditionnel, est composé de données. Si les données sont corrompues, les illustrations le seront aussi. Avec les dessins traditionnels, pas de problème de disque dur !

 

Le numérique et le traditionnel, plus complémentaires qu’on ne le pense

Pendant la pandémie, les outils numériques ont été fortement sollicités. Nombreux ont été les créatifs et les ultra-connectés qui ont diffusé leurs hobbys artistiques à travers les réseaux sociaux tels que Tiktok et YouTube. Que ce soit l’apprentissage d’un instrument, la création visuelle (photographie, audiovisuel, animation 2D ou 3D), les chorégraphies de danse, ou encore des activités manuelles, l’utilisation des logiciels audiovisuels permettent à l’art traditionnel et numérique de se rejoindre et de former un tout.

On peut dire que d’un point de vue social, l’art numérique et traditionnel se complètent et font bon ménage.

Cela dit d’un point de vue commercial, avec l’arrivée des NFT et de la cryptomonnaie, l’art numérique arrive à se démarquer grâce la facilité de vente et la possibilité de rendre un fichier numérique unique grâce à la blockchain comme indiqué un peu plus haut.

L’art visuel chez Ynov

Si vous avez l’esprit créatif et débordez d’imagination, nos filières Création & Digital et Audiovisuel sont les formations qui seront susceptibles de vous correspondre. Ces formations vous permettront d’apprendre les points fondamentaux du graphisme à l’aide de la suite Adobe.

Alors pourquoi ne pas devenir directeur artistique ?