Game design ou Game art : comment faire la différence ?

game art game design

Le game art et le game design sont-ils synonymes ? S’ils appartiennent tous les deux au passionnant monde du jeu vidéo, ils restent néanmoins deux domaines d’expertise bien distincts. Alors comment faire la différence entre un game artist et un game designer ? Explications.

Le game art : place à l’image

 

Le game art englobe tout ce qui est lié à l’univers graphique d’un jeu vidéo, quel que soit son genre et son public. Cela concerne tous les éléments constitutifs du jeu : personnages, environnement, objets, textures, etc.

À la fois technique et créatif, le game art fait appel à des professionnels capables de s’approprier et de créer des univers graphiques à la fois cohérent et immersif. L’objectif étant toujours d’assurer un gameplay optimal pour le joueur, et le plonger au cœur de l’environnement crée.

L’importance du game art est capitale dans le bon fonctionnement d’un jeu vidéo, car il va être l’un des premiers facteurs qui va permettre d’immerger le joueur dans l’univers. Parmi les exemples les plus concrets, la série Dragon Quest s’illustre par un univers graphique spécifique et caractéristique qui en fait sa force et plaît à celles et ceux qui y joue.

En fonction du type de structure, on peut trouver un game artist qui aura en charge la gestion et le suivi de toute la partie artistique du projet, et devra s’assurer de la bonne réalisation des différents éléments visuels. Ou alors, plusieurs game artist peuvent exercer simultanément au sein d’une même entreprise sur des domaines très spécialisés : texturing, objet 3D, environnement, etc. Pour se former au métier, vous pouvez passer par une école d’animation 3D et une école de jeux vidéo.

Zoom sur le métier de game artist

 

Déterminant dans la jouabilité mais aussi dans le plaisir ressenti par le joueur, l’aspect visuel du jeu vidéo est un élément clé de son succès. Le Game artist va donc s’atteler à styliser chaque aspect du jeu, allant des vêtements des personnages jusqu’aux textures des objets. En fonction de la demande initiale, il peut pousser la création au plus près de la réalité, ou au contraire, construire un univers totalement imaginaire, en l’exploitant un maximum pour créer un effet « wahou ». L’identité visuelle d’un jeu reflète sa qualité, car elle va permettre aux joueurs de pouvoir véritablement s’immerger.

Habillage graphique, level design, sculpt, … le Game artist est polyvalent et sait travailler sur toutes les parties de la création visuelle du jeu. En fonction du type de projet, il s’adapte aux limites de la plateforme afin de toujours carder le projet et assurer une cohérence pour les joueurs. Dans certaines structures, il peut également créer des illustrations dédiées à du matériel promotionnel, physique ou en ligne, ou des sites internet.

Le game design : au cœur du gameplay

 

La game design entend l’ensemble des éléments qui vont donner vie au jeu. Autrement dit, le game design c’est la réalisation du jeu dans son ensemble : les règles, les situations éventuelles, les contraintes et les différentes possibilités qui s’offrent au joueur selon les scènes, les interactions, etc.

Le game design c’est donc la conceptualisation du jeu vidéo et de son histoire. De son histoire va ensuite découler tous les mécanismes de jeu qui vont permettre de le rendre jouable, compréhensible et cohérent.

Le gameplay est l’enjeu majeur du game design, car c’est le gameplay qui va déterminer la qualité du jeu. Interaction, modélisation, caractéristiques des personnages, enchaînement des événements selon les décisions du joueur sont autant d’éléments qui vont donner vie au gameplay.

Le game designer est donc un métier qui mêle à la fois créativité et capacité narrative, avec une bonne dose de psychologie pour apporter au joueur la meilleure expérience possible. Il s’approprie un concept, ou un scénario et l’adapte à un univers afin d’en faire un produit ludique et divertissant, qui associe éléments visuels, sonores et narratifs.

Zoom sur le métier de game designer

 

Métier de passion par excellence, le Game Designer a une expertise multiple qui lui permet de gérer le projet de création dans son ensemble. Il s’occupe d’habiller le jeu pour son public. Il va donc s’assurer que le jeu soit accessible, suffisamment ludique et interactif pour capter l’audience ciblée. Il intervient également dans la scénarisation, et veille à ce que les règles de jeu soient bien respectées. Il peut aussi, parfois, endosser le rôle de testeur afin de desceller d’éventuels bugs.

Pour conceptualiser le jeu vidéo, le game designer a une partie de son travail qui est consacrée à la collecte des informations : idées émises par l’ensemble des membres de l’équipe, document de synthèse et feuille de route, diffusion du projet aux équipes de développement, de son, d’animation, etc. Il intervient donc dans une phase de pré-production, qui permet de cadrer la création du jeu ainsi que de calibrer les équipes qui vont intervenir.