Film animation 3D

logo_ynov_animation_3D_jeux_video_blanc

Film animation 3D à Paris

 

Dans l’univers de la 3D, le film d’animation occupe une place de choix auprès des étudiants. En effet, nombreux sont ceux qui veulent développer les compétences nécessaires pour participer au tournage d’un projet de cinéma d’animation.  Mais qu’est-ce qu’un film d’animation au juste ?

Animation 3D : qu’est-ce que c’est ?

 

Avant toute chose, il est nécessaire de bien comprendre ce qu’est un film d’animation. Il s’agit d’un film qui va utiliser plusieurs techniques, permettant de donner vie à des images, objets ou matières inanimés. Une fois que l’on est capable de réaliser cela, tout devient possible. Le cinéma d’animation s’appelle aussi le cinéma image par image, par définition, puisqu’il s’agit de mettre bout à bout des images fixes avant qu’elle se transforment en animations.

Il vous arrive de confondre film d’animation et dessin animé ? Il faut savoir que lorsqu’on parle de dessin animé, il s’agit d’une technique d’animation qui consiste à dessiner chacune des images utilisées. Aujourd’hui, elles sont majoritairement réalisées sur ordinateur. Quant au terme de cinéma d’animation, il s’agit du terme générique, qui englobe toutes les techniques du genre.

Film d’animation, un peu d’histoire

 

Il faut remonter jusqu’au XIXe siècle pour arriver au début du film d’animation. À l’époque, on utilisait la méthode du folioscope. Ça ne vous dit rien ? Mais si, il s’agit d’une suite d’images (dessins ou photographies), que l’on constitue sous forme d’un petit livret, et que l’on feuillette d’un doigt en laissant tourner rapidement les pages les unes après les autres. De cette façon, on a l’impression que l’image au sein du livret s’anime.

Toujours à la même époque, il existait également d’autres techniques d’animation, comme le thaumatrope, le phénakistiscope, ou encore le zootrope. Émile Reynaud créera quant à lui le praxinoscope avant d’améliorer la méthode pour donner naissance au théâtre optique. Celle-ci permettra de projeter un dessin animé.

La création du cinéma donnera ensuite des possibilités pour complexifier les techniques. Apparaîtra alors le celluloïd, qui permet de décalquer des dessins, évitant d’avoir à redessiner une image une multitude de fois. C’est au célèbre Émile Cohl (de son vrai nom Courtet) que l’on doit le premier dessin animé cinématographique : Fantasmagorie.

Comment faire un film d’animation 3D ?

 

Il existe plusieurs étapes essentielles pour la bonne réalisation d’un film d’animation. À l’instar du cinéma, il faut commencer par rédiger un scénario, penser les personnages, savoir quelle sera la première et la dernière scène, quelles seront les personnalités des gentils et des méchants, etc.

 

Le concept art

Après avoir un scénario bien ficelé et l’ensemble des personnages, on peut passer à la phase de design. On va s’attarder sur les personnages, mais aussi sur les lieux et les ambiances qui vont construire toute l’identité du film d’animation.

 

Le storyboard

Comme dans beaucoup de projets créatifs, on retrouve le storyboard. Particulièrement utile dans le cinéma d’animation, il permet de structurer l’ensemble des plans en séquences, et d’y introduire les éléments forts de chaque scène. Ainsi, on a un aperçu du rythme général grâce aux différentes informations que l’on peut y inclure : cadrage, minutage, son, dialogue, etc.

 

La modélisation

Afin de passer du dessin à la phase 3D, il faut modéliser les personnages. Le Modélisateur 3D va donc s’atteler à créer des formes, à partir de points sur des logiciels spécifiques, qui vont ensuite donner lieu à des formes humanoïdes, ou fantastiques. Il faut ensuite conceptualiser les textures de chaque modélisation : objet, personnage, décor, etc.

 

Le rigging

Il s’agit de la phase où l’on prépare la modélisation pour l’animation. Cela prend par exemple la forme de poses pour les personnages, qui vont permettre d’articuler leurs membres et leur visage. On parle aussi de squelette, qu’il faut construire pour pouvoir se saisir des modélisations et leur donner vie.

 

L’animation

Rentre alors en scène l’Animateur 3D pour que tout s’anime de façon cohérente. Les mouvements des personnages ont un rôle important dans leur charisme et dans l’ambiance du film. Il faut donc faire preuve de précision, et de patience, pour trouver les bonnes animations.

logiciel animation 3D
storyboard

Logiciels d’animation 3D

 

Pour donner vie aux modèles 3D que vous dessinez ou qui se baladent dans votre imagination, il vous faut maîtriser des logiciels d’animation 3D, évidemment. Pour atteindre un résultat professionnel, il vous faudra vous entraîner pour assimiler les techniques de prise de vue, ou encore les spécificités des moteurs de jeu et outils de rendu. Pour cela, nous formons chaque année des étudiants au sein de notre école d’animation 3D, dès l’obtention du bac jusqu’au bac +5, avec un Mastère reconnu par l’État, de niveau I, inscrit au RNCP.

L’animation 3D est un univers passionnant pour tout ceux qui s’intéressent aux dessins animés, à la modélisation 3D, à la vidéo 3D, au game design, ou encore au cinéma et cinéma d’animation. Alors que votre ambition est celle de rejoindre l’un des plus grands studios, comme Pixar ou Dreamworks, ou travailler au sein d’un studio indépendant, en France ou à l’international, il est indispensable que vous développiez une expertise technique sur des logiciels d’animation 3D.