L’esport : une vraie discipline

esport

L’esport est une pratique qui se professionnalise depuis plusieurs années. On le voit notamment avec différents tournois internationaux dédiés aux jeux vidéo qui comptent de plus en plus de participants. Autrefois marginal, l’esport est aujourd’hui une vraie discipline, avec ses stars et des gains parfois colossaux.

Les jeux vidéo et l’esport en pleine expansion

 

Parmi les industries montantes de ces dernières années, celle du jeu vidéo connaît une croissance non négligeable. En effet, au cours de l’année 2019, plus de 1000 jeux ont été lancés en cours de production, dont 60% de nouvelles propriétés intellectuelles. De plus, on comptait de 800 à 1200 nouveaux emplois, et 75% de salariés en CDI au sein des entreprises et des studios de production.

On voit également l’essor du secteur s’étendre sur les réseaux sociaux. Selon une étude menée par Visibrain, du 1er mai au 1er octobre 2019, ce ne sont pas moins de 90 000 tweets qui ont été recensés sur l’univers du gaming. Parmi les événements qui ont engagé le plus de discussions : l’E3, ou encore le Z Event.

Quant au esport, l’ascension récente de Ninja, célèbre gamer américain, au rang d’égérie de la marque Adidas marque l’arrivée du esport comme un sport à part entière. En effet, en s’associant avec un professionnel de la discipline du gaming, l’enseigne a fait le choix de l’ancrer dans son univers et de le populariser plus que jamais.

Tour d’horizon du secteur

 

L’esport à l’échelle mondiale

Selon l’agence Newzoo, spécialisée dans l’analyse et le marché des jeux vidéo et du esport, est estimée à plus de 120 milliards de dollars la valeur du marché des jeux vidéo dans les années à venir. Parmi les événements marquants de l’année 2019, The International a fédéré plus de 15 millions de spectateurs autour de la compétition basée sur le jeu Dota. Ce sont 25 millions de dollars de gains qui ont été versés aux équipes gagnantes.

trends gaming 2019

L’esport à l’échelle française

Pour les plus curieux, il existe France esports, une association qui a pour objectif de rassembler les acteurs du esport français : gamers, promoteurs, créateurs et éditeurs de jeux. On y apprend notamment plus d’informations sur les différents profils des joueurs en France (selon une étude menée conjointement avec médiamétrie).

  • 10,6 millions de joueurs grand public (sans classement et sans compétition)
  • 2,9 millions d’esportifs loisirs (avec classement et sans compétition)
  • 1,3 millions d’esportifs amateurs (avec classement et avec compétition en ligne ou LAN)

Côté palmarès français, on peut citer la récente distinction du jeune français de 19 ans « Zywoo », de son vrai nom Mathieu Herbaut, qui a été élu meilleur joueur au monde sur le jeu Counter Strike : Global Offensive.

De jeunes talents du esport français, Skite et Nayte, ont également fait parler d’eux l’été dernier. Le premier, âgé de 19 ans, a terminé 7ème à la coupe du monde de Fortine et a remporté plus de 560 000€. Quant à Nayte, du haut de ses 16 ans, il a été 8ème, classé juste derrière son ami, lui permettant d’empocher près de 340 000€.

Les jeux vidéo vous passionnent ?

 

Si le monde du esport, des jeux vidéo et de l’animation 3D vous passionnent depuis plusieurs années, où sont une vocation récente, foncez ! On l’a vu, le secteur est plus que porteur et les opportunités ne cessent de se développer. Il existe de nombreux métiers de l’animation 3D et du jeu vidéo, spécifiques et techniques, qui correspondront forcément à vos ambitions et vos envies.

Le saviez-vous ? Il est possible d’intégrer une école d’animation 3D et une école de jeux vidéo dès l’obtention du bac. Avec notre Bachelor Animation 3D et Jeux Vidéo, vous apprendrez toutes les arcanes du domaine :

  • Modeling 3D
  • Rig et skin
  • Animation
  • Surfacing
  • Character design
  • Game design
  • Game art
  • Etc.

Et si vous voulez vous spécialiser, nous dispensons également un Mastère Jeux Vidéo, plus technique, qui vous ouvrira la voie vers des studios indépendants, grands studios de production ou pour vous lancer en freelance ! Parmi les enseignements du programme :

  • Narration et conception
  • Programmation d’animation 3D
  • Stimulations sur les fluides 3D
  • Intégration VFX
  • Level design
  • Et bien d’autres